Tag: Mains

PORTE CLOSE: (197)

197 : PORTE CLOSE : (197)

 

Triste porte close.

Église close entourée d’un chapelet de maisons closes.

Église sombre, sans lumière.

Maisons closes formant des lampions autour de l’Église close.

 

Quand les marins mettent pied à terre.

Le chemin Divin … Lisez la suite

CES FLEURS INCONNUES: (193)

CES FLEURS INCONNUES: (193)

 

Elles m’étaient étrangères.

Ces fleurs inconnues.

Pourtant ; elles étaient si séduisantes.

Elles portaient toute mon admiration.

 

Ce bleu si reposant.

Qu’elles éveillaient tous mes sens !

En commençant par les yeux.

Un tapis unicolore d’un … Lisez la suite

POUR LUI, COMME POUR ELLE : (188)

POUR LUI, COMME POUR ELLE,: ( 188)

 

Pour lui, comme pour elle, il vous a engendré.

Au commencement, il vous a désirés.

Pour que vous soyez.

Du sein de vos mères, il vous a embrasé de son souffle.

De ses … Lisez la suite

INSTANT DE RELÂCHEMENT: (157)

 

 

Les yeux fermés.
Sans rien apercevoir d’elle.
Je me laisse faire de ses doigts.
En toute transparence.

Par ses mains.
Je prends conscience de tout mon être.
Tel un instrument de musique.
Je me fais fasciner d’elle.

Suis-je argile ?… Lisez la suite

LA SALOPETTE : (145)

Elle a repris forme, ta salopette.

Sans bras, sans visage.

Après toutes ces années de ton absence.

Mais, elle est bien là, ta salopette.

Elle a repris forme, ta salopette.

Ton portrait imaginé ; malgré ta disparition.

Tes mains ne … Lisez la suite

FRUIT DE NOTRE DÉSIR: (133)

FRUIT DE NOTRE DÉSIR: (133)

Fruit de notre désir.
Depuis toujours, tu es désirée.
Avant même que tu sois engendrée, tu es admiré.
Laisse-toi façonner.
Après avoir été modulé.

Fruit de notre désir.
Rejeton de notre greffe.
Bourgeonne dans nos … Lisez la suite

TOI L’AVEUGLE NE: (128)

TOI L’AVEUGLE-NE ( 128)

Toi, l’aveugle-né.
Toi, qui connais l’esthétique d’une femme par la douceur de ta maman.
Toi, qui ne sais te souvenir de l’exquise de son sein.
Toi, qui reconnais la femme par la fraicheur de sa voix … Lisez la suite

J’AI RAMASSÉ LES MOTS : (126)

J’AI RAMASSÉ LES MOTS : (126)

J’ai ramassé les mots qui trainaient.
Étaler à terre.
Sur vos balades.
Aucun n’a été égaré.
Tous ; je les ai amassés.

Après ma randonnée sur vos excursions.
J’ai conservé tous les mots que … Lisez la suite

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN : (113)

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN : (113)

Un épouvantail.
Oublié dans un champ.
Déserté de toutes récoltes.
Les oiseaux n’avaient plus peur de lui.
Même qu’une alouette avait fait de son épaule sa demeure.

Pauvre épouvantail.
Il se sentait bien inutile.
S’il … Lisez la suite

INSPIRATION : (95)

INSPIRATION : (95)

Inspriration, quand je te tiens.
Je te grave dans ma mémoire.
Pense te tenir.
Alors que toi tu me lâches.

Inspiration, quand je te tiens.
Je prends ma feuille et mon crayon.
Pour te dessiner sur ma … Lisez la suite