Tag: vent

PEU IMPORTE: (192)

  

PEU IMPORTE: (192)

Peu importe.

D’être largué au bord du chemin.

Elle accorde le plaisir de nourrir les oiseaux.

 

Peu importe.

De chuter, sur le sol pierreux.

La pluie viendra abreuver … Lisez la suite

PETITS CARRÉS VERTS PERDUS DANS UN CHAMP DEVENU PELOUSE : (170)

Petits carrés verts perdus dans un champs devenu pelouse.

pour unique mémoire.

Un nom gravé sur une pierre.

Parfois, des coquelicots y fleurissent.

 

Que ce soit une étoile, une croix, un croisant, ou une flamme.

Pour préserver l’indépendance, ils reposent … Lisez la suite

VIEILLIR: (167)

VIEILLIR: (167)

Vieillir.

Bien vieillir.

Comme le vieil arbre vieillit.

À l’image de la longévité du chêne.

Vieillir.

Un anneau qui s’ajoute chaque année.

Fortifie et magnifie le sage.

Consolidé par la profondeur de ses racines.

Vieillir.

Les rides marquent

Lisez la suite

LA FOI:(166)

LA FOI: (166)

 

La Foi.

Une graine qui repose en chacun.

Ne laisse personne indifférent.

même aux plus mécréants.

certes, souvent mal interprété.

 

La foi.

Comment l’interpréter?

Tout le long de notre existence, elle nous poursuit.

Pour certain, elle sommeille … Lisez la suite

LE MISTRAL : (164)

1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE (Belgica), le lundi 12 octobre 2020.

LE MISTRAL : (164)

Toi, le provençal.

Quand tu sentiras venir à toi le mistral.

Aie une pensée pour ces gens-là.

De ce vent du Nord qui vient vers toi.

Écoutes, les … Lisez la suite

MERCI, MON DIEU: (162)

Merci, mon Dieu.

Pour le repos de la nuit.

Là, où tu me reconstruis.

Tu me donnes des forces nouvelles.

 

Merci, mon Dieu.

Pour le jour nouveau qui se lève.

Le chant des oiseaux, le bruissement du vent.

le ruissellement … Lisez la suite

LE BAL DES FLEURS SAUVAGES: (160)

Pendant que l’aurore se lève.

Une nuée couvre les prés verts.

La rosée éveille les fleurs d’une nuit réparatrice.

Ciel bleu, se propose d’éclairer le pâturage qui s’offre comme salle de fête.

 

Une brise légère anime la danse de milliers

Lisez la suite

CYGNE: (158)

 

 

CYGNE : (158)

 

Couvert par le saule pleureur qui me cache, et me camoufle au-dessus du pont.

Pendant qu’inlassablement, le cygne règne sur son lac.

Au chant d’heure passe son territoire en revue.

Suivi de sa fidèle.

 

Indifférent d’un hiver … Lisez la suite

LA TENDRESSE: (153)


La tendresse.

Un regard qui témoigne d’une existence.

Sans jugement, sans vouloir possédé.

Dans l’émerveillement cet autre.

 

La tendresse.

Tenir les mots valorisants.

Apaise et rassure.

Émerveillé d’une douce voix.

 

La tendresse.

Écouter avec empathie.

Telle une mélodie qui nous … Lisez la suite

AU MILIEU DE LA VIGNE: (151)

AU MILIEU DE LA VIGNE : (151)

Pied de vigne.

Enraciné dans une terre aride.

Au milieu des coteaux.

Entouré des eaux qui coulent à flots.

Les racines creusent au plus profond.

Aspire l’or bleu purifié vers ton cep.

Bois … Lisez la suite