thierry maffei

Né un beau matin d’automne de l’an 1954. Dans une petite ville de Flandre-Orientale au Royaume de Belgique. Facile de retrouver sur une carte, il suffit de suivre l’embouchure de la Dendre qui se jette dans l’Escaut. Termonde (DENDERMONDE) en latin Teneramonda est une ville qui se situe entre Gand, Anvers et Bruxelles. La ville même 10.000 âmes, 40.000 avec son arrondissement. Mon premier écrit date de l’an 2001 et s’intitule « À l’embouchure de ma rivière » après avoir diffusé mes poèmes sur divers site poétique, j’ai pris la résolution d’ouvrir mon propre blog dans l’espoir d’être plus visible, mais aussi mieux protéger. J’en profite aussi pour affiner mes écrits. Écrire, c’est une manière de dévoiler une partie de soi-même qui peut prendre forme de thérapie.

Articles les plus commentés

  1. PRIER : (148) — 2 Commentaires
  2. Les trois Rois (9) — 2 Commentaires
  3. LE COUGNOU ET LE CHOCOLAT CHAUD: (6) — 2 Commentaires
  4. LA ROSE NOIRE : (99) — 1 Commentaire
  5. LA GARE DES NEUF PROVINCES: (37) — 1 Commentaire

Articles de cet auteur

PORTE CLOSE: (197)

197 : PORTE CLOSE : (197)

 

Triste porte close.

Église close entourée d’un chapelet de maisons closes.

Église sombre, sans lumière.

Maisons closes formant des lampions autour de l’Église close.

 

Quand les marins mettent pied à terre.

Le chemin Divin … Lisez la suite

VOLUBILIS: (196)

VOLUBILIS : (196)

 

J’ignore si c’était un rêve, songe ou cauchemar.

J’étais dans un état, patatras.

Face à une pierre tombale couverte d’un tapis de fleurs.

Elles avaient la forme d’un entonnoir de couleur pourpre.

 

Elles paraissaient si douces que Lisez la suite

LA TORTUE: (195)

LA TORTUE: (195)

 

Dans mon jardin, habite une tortue.

Elle se promène dans mon potager.

Toujours sa maison sur son dos.

 

Elle aime se cacher sous mes salades.

Quand elle sent la terre trembler de mes pas.

C’est … Lisez la suite

LA DERNIERE FOIS: (194)

194

 

LA DERNIÈRE FOIS : (194)

 

La dernière fois, les Anges étaient au rendez-vous.

Au milieu de la nuit.

Dans un profond sommeil, ils m’ont repoussé.

Ils étaient là à ton côté.

 

La dernière fois, à mon flanc, tu étais.… Lisez la suite

CES FLEURS INCONNUES: (193)

CES FLEURS INCONNUES: (193)

 

Elles m’étaient étrangères.

Ces fleurs inconnues.

Pourtant ; elles étaient si séduisantes.

Elles portaient toute mon admiration.

 

Ce bleu si reposant.

Qu’elles éveillaient tous mes sens !

En commençant par les yeux.

Un tapis unicolore d’un … Lisez la suite

PEU IMPORTE: (192)

  

PEU IMPORTE: (192)

Peu importe.

D’être largué au bord du chemin.

Elle accorde le plaisir de nourrir les oiseaux.

 

Peu importe.

De chuter, sur le sol pierreux.

La pluie viendra abreuver … Lisez la suite

UNE FEMME DANS LES BRAS: (191)

Une femme dans les bras.

S’autoriser la différence.

En devenir elle.

 

Associer nos cœurs battants.

Mélanger nos parfums.

Se façonner d’elle.

 

Les paumes caressent les peaux.

Guide les corps enlacés.

Relaxe le couple décomplexer.

 

Permettre de se … Lisez la suite

LAISSE PASSER LE TEMPS: (190)

 

 

Laissé passer le temps.

À oublier le temps qui s’évapore.

Sans avoir pris le temps de saisir le temps.

 

De peur de vivre le temps présent.

En vue du temps à venir.

Sans même avoir donné une … Lisez la suite

TENERAMONDA (189)

Teneramonda.

Terre, entourer d’eaux.

Les eaux traversent tes terres.

Matrice de ton essence.

 

Teneramonda.

De ta terre naissent tes sources.

Donne naissance aux ruisseaux qui ruissellent au-dessus de ta couche terrestre.

Jusqu’à se perdre dans ta rivière.

 

Teneramonda.

Le diable Lisez la suite

POUR LUI, COMME POUR ELLE : (188)

POUR LUI, COMME POUR ELLE,: ( 188)

 

Pour lui, comme pour elle, il vous a engendré.

Au commencement, il vous a désirés.

Pour que vous soyez.

Du sein de vos mères, il vous a embrasé de son souffle.

De ses … Lisez la suite