thierry maffei

Né un beau matin d’automne de l’an 1954. Dans une petite ville de Flandre-Orientale au Royaume de Belgique. Facile de retrouver sur une carte, il suffit de suivre l’embouchure de la Dendre qui se jette dans l’Escaut. Termonde (DENDERMONDE) en latin Teneramonda est une ville qui se situe entre Gand, Anvers et Bruxelles. La ville même 10.000 âmes, 40.000 avec son arrondissement. Mon premier écrit date de l’an 2001 et s’intitule « À l’embouchure de ma rivière » après avoir diffusé mes poèmes sur divers site poétique, j’ai pris la résolution d’ouvrir mon propre blog dans l’espoir d’être plus visible, mais aussi mieux protéger. J’en profite aussi pour affiner mes écrits. Écrire, c’est une manière de dévoiler une partie de soi-même qui peut prendre forme de thérapie.

Articles les plus commentés

  1. Les trois rois — 2 Commentaires
  2. PRIER : — 2 Commentaires
  3. Le cougnou et le chocolat chaud — 2 Commentaires
  4. LA GARE DES NEUF PROVINCES: — 1 Commentaire
  5. CYGNE: — 1 Commentaire

Articles de cet auteur

AMANDINE:

Amandine, un bien joli prénom pour une pâtissière.

Avec ses yeux marron et la peau basanée.

Les cheveux noirs en queue de cheval.

D’une beauté, pas trop grande, pas trop petite.

 

Amandine, j’aime ses petits desserts aux amandes.

Ses délicieux … Lisez la suite

DIS, PARLE-MOI UN PEU DE TON PAYS:

Dis, parle-moi un peu de ton pays.

On me dit qu’il est si beau ton pays.

Chez nous, on l’appelle la grande Suisse.

Il parait qu’il est magnifique aux quatre saisons, ton pays.

 

Dis, parle-moi un peu de ton … Lisez la suite

LE BONHEUR:

Ce n’est pas Gran d-chose le bonheur.

Que du contraire.

C’est trois fois rien le bonheur.

Que du bonheur.

 

Ce n’est pas grand-chose le bonheur.

Il suffit de bien vivre le présent.

Savoir savourer chaque instant.

S’oxygéner du bonheur, comme … Lisez la suite

PETITS CARRÉS VERTS PERDUS DANS UN CHAMP DEVENU PELOUSE :

Petits carrés verts perdus dans un champs devenu pelouse.

pour unique mémoire.

Un nom gravé sur une pierre.

Parfois, des coquelicots y fleurissent.

 

Que ce soit une étoile, une croix, un croisant, ou une flamme.

Pour préserver l’indépendance, ils reposent … Lisez la suite

BRUXELLES AUX QUATRE SAISONS :

Je me suis imaginé Bruxelles aux quatre saisons.

La Senne traversait le quai des briques et bois à bruler.

Aboutissant sur la place Sainte-Catherine.

Ça sentait bon le poisson au feu de bois.

On y respirait le vie.

Je me … Lisez la suite

FLANDRE CHÉRIE :

Flandre chérie, toi que j’aime.

Sans être certain que tu m’apprécies.

Pourtant, de l’amour, tu m’en as donné.

Comme de l’affection, tu en as reçu.

 

Du bas de ta tour des comtes, j’admire ton ciel variant.

Fièrement, le soleil reflète … Lisez la suite

VIEILLIR:

Vieillir.

Bien vieillir.

Comme le vieil arbre vieillit.

Vieillir.

À l’image de la longévité du chêne.

Un anneau qui s’ajoute chaque année.

Fortifie et magnifie le sage.

Vieillir.

Consolidé par la profondeur de ses racines.

Les rides marquent le vécu.

Lisez la suite

LA FOI

LA FOI:

 

La Foi.

Une graine qui repose en chacun.

Ne laisse personne indifférent.

même aux plus mécréants.

certes, souvent mal interprété.

 

La foi.

Comment l’interpréter?

Tout le long de notre existence, elle nous poursuit.

Pour certain, elle sommeille en … Lisez la suite

MON MIROIR:

Mon miroir.

Je le regarde, mon miroir.

Sans trop oser.

 

Mon miroir.

Timidement, d’un regard flou.

Je le découvre commençant par le haut.

 

Mon miroir.

Yeux dans les yeux, je baisse les yeux.

Angoissé de son jugement.

 

Mon miroir.

Finalement, … Lisez la suite

LE MISTRAL :

Toi, le provençal.

Quand tu sentiras venir à toi le mistral.

Aie une pensée pour ces gens-là.

De ce vent du Nord qui arrive à toi.

Écoutes, les feuilles dansées.

Les oiseaux qui s’agitent.

Parfume-toi.

De l’odeur de ta floraison … Lisez la suite