Tag: Pluie

PEU IMPORTE: (192)

  

PEU IMPORTE: (192)

Peu importe.

D’être largué au bord du chemin.

Elle accorde le plaisir de nourrir les oiseaux.

 

Peu importe.

De chuter, sur le sol pierreux.

La pluie viendra abreuver … Lisez la suite

CYGNE: (158)

 

 

CYGNE : (158)

 

Couvert par le saule pleureur qui me cache, et me camoufle au-dessus du pont.

Pendant qu’inlassablement, le cygne règne sur son lac.

Au chant d’heure passe son territoire en revue.

Suivi de sa fidèle.

 

Indifférent d’un hiver … Lisez la suite

AU MILIEU DE LA VIGNE: (151)

AU MILIEU DE LA VIGNE : (151)

Pied de vigne.

Enraciné dans une terre aride.

Au milieu des coteaux.

Entouré des eaux qui coulent à flots.

Les racines creusent au plus profond.

Aspire l’or bleu purifié vers ton cep.

Bois … Lisez la suite

PLUIE SOUS LE SOLEIL : (139)

PLUIE SOUS LE SOLEIL : (139)

Eden qui me fait oublier la pluie.

De ta tour châtelaine, tu m’offres un panorama sans fin.

Penché sur ton balcon, je hume l’odeur de la pluie fraichement versée.

Une éclaircie m’invite à descendre … Lisez la suite

NOIR ET BLANC :(134)

NOIR ET BLANC : (134)

Il fait nuit.

Seul dans mon lit.

Toute lumière éteinte.

Les rideaux fermés.

Les volets descendus.

La maison isoler

À la lisière de la forêt et des prés.

Aucune lueur n’a l’opportunité de pénétrer.

Dans … Lisez la suite

SUR TES RIVAGES : (127)

SUR TES RIVAGES : (127)

Sur tes rivages, nous nous laissons happer par tes vagues.

Pendant que tes vagues nous couvrent par les pieds.

Tes vagues nous incitent à sauter par-dessus de tes vagues.

Continuent leurs chemins, tes vagues se … Lisez la suite

LE PREMIER DES PHILOSOPHES :(98)

LE PREMIER DES PHILOSOPHES : (98)

Là-haut, sur la montagne.
Loin de toute habitation.
Vivait un jeune berger.
Tellement isolé qu’il était oublié de tous.

Au milieu de rien.
Juste une bergerie.
Tout entourer d’un pré vert.
Sous le regard … Lisez la suite

LA DERNIÈRE FEUILLE : (97)

LA DERNIÈRE FEUILLE : (97)

Merci à toi petite feuille.
Elles m’ont toutes déserté.
Après avoir régulé ma transpiration d’un été chaud.
Toi tu es là toute sèche sur ma branche nue.
Au pied de mon arbre, elles ne sont … Lisez la suite

J’HABITE SOUS LES BOIS: (50)

J’HABITE SOUS LES BOIS: (50)

J’habite sous les bois.
Comme tous les soirs ; le jour est parti se coucher là-bas, au loin dans l’horizon.
Une fois le soleil disparu, je n’ai pas vu apparaître la lune.
Toute la nuit, … Lisez la suite

SI BELLE: (42)

SI BELLE : (42)

Si belle.

Que personne ne pourrait te dessiner !

Pas même te décrire.

Encore moins t’imaginée.

Sans même penser à te modeler.

Alors, tu fus pétrifiée.

D’une pierre noire.

Indestructible.

Lisse et brillante.

Doux, comme le … Lisez la suite