Tag: Blanc

FEMME BELLE, TU ES :

FEMME BELLE, TU ES :

Femme belle, tu es.

Comme le miroir dans lequel je me contemple.

Au travers de ton être, je me découvre.

Plus belle que moi tu es.

Femme belle, tu es.

Toi qui es la chair de … Lisez la suite

NOIR ET BLANC :

NOIR ET BLANC :

Il fait nuit.

Seul dans mon lit.

Toute lumière éteinte.

Les rideaux fermés.

Les volets descendus.

La maison isoler

À la lisière de la forêt et des prés.

Aucune lueur n’a l’opportunité de pénétrer.

Dans un noir … Lisez la suite

SUR TES RIVAGES :

SUR TES RIVAGES :

 

Sur tes rivages, nous nous laissons happer par tes vagues.
Pendant que tes vagues nous couvrent par les pieds.
Tes vagues nous incitent de sauté par dessus de tes vagues.
Continuent leurs chemins, tes vagues … Lisez la suite

MAGNOLIA :

MAGNOLIA :

Chaque matin, tu me fascines.
Hiver, comme été ou automne.
Telle une dame élégante tu changes d’apparence chaque jour.

Mais c’est à la portée du printemps que tu m’émerveilles.
Prenant tout ton temps tu t’habilles de ton plus … Lisez la suite

VUE DU LION DE FLANDRE :

VUE DU LION DE FLANDRE :

 

Marie,
De loin, je te visualise sans te voir.
Du haut de ta tour, tu protèges.
Ton diocèse par l’autorité du serviteur.

Qu’il fasse jour, qu’il fasse nuit.
Ton cœur d’or.
Resplendis sur … Lisez la suite

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN :

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN :

 

Un épouvantail.
Oublié dans un champ.
Déserté de toutes récoltes.
Les oiseaux n’avaient plus peur de lui.
Même qu’une alouette avait fait de son épaule sa demeure.

Pauvre épouvantail.
Il se sentait bien inutile.
S’il … Lisez la suite

LE PAYS NOIR :

LE PAYS NOIR :

 

 

Le pays noir est si noir.
Qu’on aime se réfugier près de toi, gueule noire.
Dans le blanc de tes yeux se lit encore la fierté de ton riche passé.

Pays noir, où le … Lisez la suite

UN RÉVEIL PAS COMME LES AUTRES :

UN RÉVEIL PAS COMME LES AUTRES :

Ce matin à mon réveil, rien n’était comme les autres matins.
C’était un matin, entre automne et hiver.
Il faisait si froid, que j’avais aucune envie de me lever.

Les cendres dans la … Lisez la suite