LE TRISTE CLOWN:

Le voilà, le triste clown.

Assis dans sa loge.

Face à son miroir de maquillage.

Son visage éclairé.

 

Le voilà le triste clown.

Déjà à moitié vêtu.

Seul dans son logis.

Il se voit sur scène.

 

Le voilà le triste clown.

Les yeux grands ouverts.

Sur la table, trois couleurs et trois pinceaux.

Le blanc, le rouge et le noir.

 

Le voilà le triste clown.

De sa main, il se blanchit.

Le rouge pour égayer sa bouche.

Le noir accentuant son regard.

 

Le voilà le triste clown.

Il se presse de finir sa toilette.

Couvre sa coiffe.

Jette fièrement un dernier œil.

 

Le voilà le triste clown.

Près, juste à temps.

Ouvre la porte de sa roulotte.

Descends les quelques marches.

 

Le voilà le triste clown.

Comme chaque après-midi.

Le rideau se lève.

Entre joyeusement sous le chapiteau.

 

Le voilà le triste clown.

Mais ! Où donc sont les spectateurs ?

Pas un enfant.

Tout est annulé.

 

Le voilà le triste clown.

Il doit retourner bredouille.

Personne pour l’applaudir.

Il n’y aura pas de sketches.

 

Le voilà le triste clown.

Tout ce travail pour rien.

Et maintenant, se démaquiller.

Remettre sa salopette.

 

Le voilà le triste clown.

Rejoindre, les acrobates, les dompteurs.

Et autres artistes.

Derrière les clôtures, pas une âme.

 

Le voilà le triste clown.

Tous unis à entretenir les lieux.

Répéter malgré les interdictions.

Dans l’attente incertaine.

 

Le voilà le triste clown.

Sans omettre l’essentiel.

Nourrir, soigner les bêtes.

Mais surtout, les réconforter.

 

Le voilà le triste clown.

Devenu ambassadeur,

Des gens du spectacle.

Privé d’apporter du plaisir.

 

 

1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE (Belgica), le mercredi 09 mars 2022.

www.lemmiath.com

 

 

 

Thierry MAFFEI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.