Tag: oiseaux

NOIR ET BLANC :

NOIR ET BLANC :

Il fait nuit.

Seul dans mon lit.

Toute lumière éteinte.

Les rideaux fermés.

Les volets descendus.

La maison isoler

À la lisière de la forêt et des prés.

Aucune lueur n’a l’opportunité de pénétrer.

Dans un noir … Lisez la suite

FRUIT DE SON DÉSIR.

FRUIT DE SON DÉSIR.

Fruit de son désir.
Depuis toujours, tu es désirée.
Avant même que tu sois engendrée dans ses mains, tu es admiré.
Laisse-toi façonner.
Il te module.

Fruit de son désir.
Rejeton de notre greffe.
Bourgeonne dans … Lisez la suite

LA VERDIERE :

LA VERDIERE :

Il pleut cette nuit sur la verdière.
L’obscurité s’assombrit par l’absence d’étoile.
Même le hibou veille sous un silence absolu.
En toute discrétion ; l’âme telle une colombe se fait toute légère.

Au lever du jour à … Lisez la suite

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN :

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN :

 

Un épouvantail.
Oublié dans un champ.
Déserté de toutes récoltes.
Les oiseaux n’avaient plus peur de lui.
Même qu’une alouette avait fait de son épaule sa demeure.

Pauvre épouvantail.
Il se sentait bien inutile.
S’il … Lisez la suite

JOURNÉE DE SOLEIL :

JOURNÉE DE SOLEIL :

L’aurore, quand tu te réveilles.
Là, au loin, dans l’inaccessible horizon, tu sors de ta nuée.
Le bleu céleste encore noir commence à rougir.
Le coq, qui en premier t’aperçoit, se met en garde-à-vous et lance … Lisez la suite

JE MARCHAI À SES CÔTÉS :

JE MARCHAI À SES CÔTÉS :

Je marchai à ses côtés, sans savoir qu’il était poète.
Il était partout à mes côtés, sans mot dire.
Oui, mais il me faisait voir les choses.
Chaque jour, en toutes saisons ; quel … Lisez la suite

LIBRE :

LIBRE :

Libre.
Libre, est le goéland, au loin dans l’horizon.
Il danse librement au large, indique le chemin au bateau pêcheur.
Défie les vagues, dans l’espoir d’une proie.

Libre.
Libre, parmi les autres goélands, qui d’un chant se partage … Lisez la suite

Petits oiseaux devenus grands

Petit poème dédié à mes deux enfants, si différents, mais que j’aime chacun selon sa différence. Je sais combien vous souffrez tous les deux de l’absence de votre maman, mais le temps est venu que vous soyez chacun vous même

Lisez la suite