Tag: Nuits

CYGNE:

Sur le pont, discrètement je me cache derrière l’osier pleureur.

Observant le cygne qui règne inlassablement sur son lac.

Passe son territoire en revue.

suivi de sa fidèle.

 

Imperméable d’un hiver qui s’éternise et d’un printemps qui se laisse désirer.Lisez la suite

UN GÉRANIUM DÉLAISSÉ :

Un géranium délaissé.

Là, au bord de la forêt avoisinante.

Après un été florissant.

Il est vrai, il semblait s’éteindre.

L’automne le couvrit de ses feuilles mortes.

L’année s’écoula, une nouvelle fit son entrée.

Le tout entassé d’une couette hivernale.… Lisez la suite

LE PLUS BEAU NOËL :

Le plus beau Noël.

Ce n’est pas ce vieil homme.

Qui se cache derrière sa vieille barbe blanche.

Pour nous faire oublier la plus belle de toutes les nuits.

Le plus beau Noël.

C’est quand on se souvient.

Que la … Lisez la suite

LE POÈTE EST-IL UN FANTÔME ?

Le poète est-il un fantôme ?

L’avez-vous seulement déjà vu ?

Imaginé ?

Qui est-il ?

Où se cache-t-il ?

Le poète est-il un fantôme ?

Existe-t-il vraiment ?

Serait-il familièrement virtuel ?

Est-il beau, laid, voire insignifiant ?

L’auriez-vous davantage croisé sans le voir ?

Le poète est-il un … Lisez la suite

DERNIER COMBAT HIVERNAL :

DERNIER COMBAT HIVERNAL :

Malgré la froideur du lever du jour.

Courageusement, les oiseaux de leurs sifflements marquent leurs territoires.

Bien que les longues nuits se raccourcissent, l’hiver toujours présent.

Mais toi, joli printemps, timidement tu t’annonces.

Après s’être laissé chaudement … Lisez la suite

AU CŒUR DE L’AUTOMNE :

AU CŒUR DE L’AUTOMNE :

Au cœur de l’automne.
Héritage d’une année fructueuse amassée.
Un ciel bleu illumine le décor.
Sous la complicité des couleurs automnales.
Quant aux dernières fleurs, elles peinent à contraster.

Au cœur de l’automne.
Plaisir insuffisant.… Lisez la suite

SA PLUME EST SÈCHE :

SA PLUME EST SÈCHE :

 

Sa plume est sèche, complètement sèche.
Plus moyen d’en sortir une voyelle.
L’écrivain ne sait plus quoi faire.
Il a beau se gratter la tête. De sa plume, rien n’en sort.

Sa plume est … Lisez la suite

MAGNOLIA :

MAGNOLIA :

Chaque matin, tu me fascines.
Hiver, comme été ou automne.
Telle une dame élégante tu changes d’apparence chaque jour.

Mais c’est à la portée du printemps que tu m’émerveilles.
Prenant tout ton temps tu t’habilles de ton plus … Lisez la suite

GROSSES :

GROSSES :

Gros rhododendron qui fleurit mon jardin printanier.
Serais-tu trop grosse pour embellir mon salon extérieur ?
Quand je vois les jolies tulipes élégantes qui abordent nos parcs !

Toi glycérine qui parfume mes narines à l’aube de l’été.… Lisez la suite