Tag: Pauvre

LA HOLLANDE POÉSIE OU ROMANTISME ?

Quand la Hollande fleurit de ses bulbes.

Est-elle poésie ou romantisme ?

Plat pays au large panorama.

Toujours à l’essentiel, jamais de superflu.

Porte du Nord.

Hollande, tu te fonds dans les cœurs des Néerlandais.

Du bord de tes canaux … Lisez la suite

CYGNE:

Sur le pont, discrètement je me cache derrière l’osier pleureur.

Observant le cygne qui règne inlassablement sur son lac.

Passe son territoire en revue.

suivi de sa fidèle.

 

Imperméable d’un hiver qui s’éternise et d’un printemps qui se laisse désirer.Lisez la suite

HEUREUX :

Heureux.

Quand pauvre, je me reconnais.

M’enrichit, d’un plus démuni que moi.

Heureux.

D’adoucir le cœur endurci.

De celle qui n’a jamais connu la tendresse.

Heureux.

Des larmes de tristesses.

Qui se transforme en pleurs de joie.

Heureux.

D’un temps … Lisez la suite

LE PLUS BEAU NOËL :

Le plus beau Noël.

Ce n’est pas ce vieil homme.

Qui se cache derrière sa vieille barbe blanche.

Pour nous faire oublier la plus belle de toutes les nuits.

Le plus beau Noël.

C’est quand on se souvient.

Que la … Lisez la suite

SA PLUME EST SÈCHE :

SA PLUME EST SÈCHE :

 

Sa plume est sèche, complètement sèche.
Plus moyen d’en sortir une voyelle.
L’écrivain ne sait plus quoi faire.
Il a beau se gratter la tête. De sa plume, rien n’en sort.

Sa plume est … Lisez la suite

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN :

L’ÉPOUVANTAIL DEVENU MANNEQUIN :

 

Un épouvantail.
Oublié dans un champ.
Déserté de toutes récoltes.
Les oiseaux n’avaient plus peur de lui.
Même qu’une alouette avait fait de son épaule sa demeure.

Pauvre épouvantail.
Il se sentait bien inutile.
S’il … Lisez la suite

AIME SANS RETOUR :

AIME SANS RETOUR :

 

 

Elle a tant aimé.
Sans jamais recevoir de l’amour en retour.

Elle avait porté la vie.
Mais. La peur le lui en a emparée.

Elle s’est accrochée aux enfants des autres.
Les on-dit les … Lisez la suite

LA ROSE NOIRE :

LA ROSE NOIRE :

Tu es la dernière rose.
Ultime rose qui a résisté à tous les temps.
Semblable aux filles de Nazaré tu portes les jupons.
Le vent est trop froid pour sortir sans jupons.

L’aube a posé sur … Lisez la suite

LA DERNIÈRE FEUILLE :

LA DERNIÈRE FEUILLE :

Merci à toi petite feuille.
Elles m’ont toutes déserté.
Après avoir régulé ma transpiration d’un été chaud.
Toi tu es là toute sèche sur ma branche nue.
Au pied de mon arbre, elles ne sont que … Lisez la suite

PAUVRE SOLDAT :

PAUVRE SOLDAT :

 

 

 

Pauvre soldat ; tu n’as pas eu de chance, tu fus du mauvais camp.
Mais au nom de quel dieu es-tu mort ?
Toi qui reposes ici, sur ce grand champ de bataille.

Pauvre … Lisez la suite