FEMME BELLE, TU ES :

FEMME BELLE, TU ES :

Femme belle, tu es.

Comme le miroir dans lequel je me contemple.

Au travers de ton être, je me découvre.

Plus belle que moi tu es.

Femme belle, tu es.

Toi qui es la chair de … Lisez la suite

LES DIX COMMANDEMENTS POUR UNE CONFIANCE AMOUREUSE :

LES DIX COMMANDEMENTS POUR UNE CONFIANCE AMOUREUSE :

Premier engagement.

Tu as un tel prix à mes yeux que tu es impayable.

Le plus beau trésor ne peut suffire en échange de ton amour.

Je m’engage à nourrir la perle que … Lisez la suite

NOIR ET BLANC :

NOIR ET BLANC :

Il fait nuit.

Seul dans mon lit.

Toute lumière éteinte.

Les rideaux fermés.

Les volets descendus.

La maison isoler

À la lisière de la forêt et des prés.

Aucune lueur n’a l’opportunité de pénétrer.

Dans un noir … Lisez la suite

FRUIT DE SON DÉSIR.

FRUIT DE SON DÉSIR.

Fruit de son désir.
Depuis toujours, tu es désirée.
Avant même que tu sois engendrée dans ses mains, tu es admiré.
Laisse-toi façonner.
Il te module.

Fruit de son désir.
Rejeton de notre greffe.
Bourgeonne dans … Lisez la suite

AU CŒUR DE L’AUTOMNE :

AU CŒUR DE L’AUTOMNE :

Au cœur de l’automne.
Héritage d’une année fructueuse amassée.
Un ciel bleu illumine le décor.
Sous la complicité des couleurs automnales.
Quant aux dernières fleurs, elles peinent à contraster.

Au cœur de l’automne.
Plaisir insuffisant.… Lisez la suite

AIMER :

AIMER :

Aimer.
Un mot qui respire la vie.
La vie, l’amour, deux mots qui riment bien ensemble.
La vie sans amour n’est pas une vie.

Aimer.
Tout le sens d’une vie.
L’amour est gratuit.
Se donne et se reçoit … Lisez la suite

LA ROSERAIE

LA ROSERAIE

D’un été généreux.
La roseraie semble être au bout de son élan.
Les dernières roses résistent dans l’immense roseraie.
La Reine des fleurs contraste aux couleurs automnales

L’automne déjà bien entamé.
Les arbres dénudés de leurs feuilles.
Infiniment, … Lisez la suite

LE POÈTE TIRE SA RÉFÉRENCE :

LE POÈTE TIRE SA RÉFÉRENCE :

Le poète tire sa référence.
Laisse ses chansons sur le plancher.
Libre à chacun de chanter ses poèmes.

Le poète tire sa référence.
Il s’est retiré sur le mont des haricots.
Non, sa voix … Lisez la suite

TOI, L’AVEUGLE NE :

TOI, L’AVEUGLE NE :

Toi, l’aveugle né.
Toi, qui connais l’esthétique d’une femme par la douceur de ta maman.
Toi, qui ne te souviens de l’exquise de son sein.
Toi, qui reconnaît la femme par la fraicheur de sa voix … Lisez la suite

SUR TES RIVAGES :

SUR TES RIVAGES :

 

Sur tes rivages, nous nous laissons happer par tes vagues.
Pendant que tes vagues nous couvrent par les pieds.
Tes vagues nous incitent de sauté par dessus de tes vagues.
Continuent leurs chemins, tes vagues … Lisez la suite