Sep 04

LA GRENOUILLE SOLITAIRE :

LA GRENOUILLE SOLITAIRE :

 

 

Loin de toutes civilisations dans un parc éloigner.
En absence de bruit artificiel.
Parmi les prés sans fin vivent des arbres plus que centenaires.

Comme seule frontière des roseaux protecteurs.
Limitent la terre de l’étang.
Quelques galets offrent une vue sur les eaux étendues.

Les nénuphars en plein essor embellissent la vision
C’est sur une large feuille flottante qu’une grenouille solitaire croit se camoufler.
Par le silence de son coassement et son manque d’appétit il reste discret.

Un léger vent mène la danse au saule pleureur qui fait éventail au lieu.
La beauté d’un couple de cygne pourrait faire obstacle à l’attention.
Ainsi que les carpes qui par cette grosse chaleur recherchent de l’oxygène.

Quelques insectes groupés surplombent l’espace volumineux.
Pendant que quelques libellules apportent de la couleur.
Les papillons abordent les abords.

Au loin, les abeilles bourgeonnent de fleur en fleur sauvage.
Pourtant personne n’est là pour apprécier cet endroit magique.
Quelques cumulus singuliers survolent de l’intérêt.

La grenouille solitaire, les yeux grands ouverts.
Serait-elle l’unique en admiration à cette infinie étendue ?
Attendant passionnément son prince charmant.

 

 

3090 OVERIJSE ( Belgica ) le lundi 04 septembre 2017.
www.lemmiath.com

 

Thierry MAFFEI.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge