LES MARIONNETTES.

LES MARIONNETTES:

Retrouvé au fond d’un tiroir, perdu dans son grenier.
Délaissée, tel un jouet oublié.
La main de l’enfant aujourd’hui adulte pervers se gante de son manteau velouté.
L’heureuse marionnette de son gré est manipulée de son propriétaire devenu vicieux.

Ressors son vieux théâtre miniature, pour lui faire jouer son ignoble rôle.
Pendant que la pauvre poupée manipulée prend le public inexistant comme réalité.
Tandis que son maudit possesseur dicte sa volonté, sous un déguisement de carton.
Tantôt sous une douce voix rassurante pour ensuite lever son langage terrifiant.

Chaque doigt connaît sa fonction à la perfection.
De son index, contrôle la tête dans son moindre mouvement.
Pendant que l’auriculaire et le pouce donnent vie aux articulations.
Quant au majeur et l’annulaire, reste immobile.

C’est ainsi, de ce qui semble être un cadre, garde la tronche impartiale.
À l’image de son maitre, ne montre aucun état d’âme.
Derrière son décor de rêve, il se dissimule aux yeux de ses admirateurs.
Miroir de son semblable ; rassure d’une figure honorable.

Quand soudain, sous son regard apparaît une autre marionnette de papier.
Ficelé sous deux lattes de bois en forme de croix.
De sa deuxième main émergent ses frustrations qui lui reviennent.
Son détenteur lui fait surgir d’une danse de joie.

Alors lui vient une idée !
Soumettre un antagoniste à celui qui s’approprie trop d’assurance.
Allume les spots soumettant une ombre mutuelle.
Cache l’un après l’autre en arrière-plan.

Place les conquérants en avant, humiliant l’adversaire.
Quant à lui, fait le gentil père sécurisant.
De manière amuser avance les deux sur scène pour les affronter.
Sème fièrement la Zizanie, espérant mieux régner.

Tandis que, dans la pièce d’en bas.
Les héritiers, planifiés, un départ forcé.
Limogeant d’une seule pierre tous ces illusionnistes.
À leurs tours, de s’accorder une bataille de pouvoir.

L’enfant devenu un pauvre vieillard, négliger par sa descendance dans l’hospice.
Regarde avec nostalgie son triste passé.
Où donc sont passés les marionnettes et le théâtre de jeu ?
Personne ne le sait.

 

 

3090 OVERIJSE (Belgica) le lundi 18 avril 2016.
www.lemmiath.com

 

 

Thierry MAFFEI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.