SEUL :

SEUL :

Seul.
Seul dans la grande ville.
Étouffé par l’immense foule.
Qui m’oppresse et m’ignore.
J’étouffe et m’affole dans le métro.

Seul.
Le bruit me désoriente.
La chaleur m’accable.
La solitude me frisonne.
La peur me gèle.
Aucune échappatoire à ma réclusion.

Seul.
Je ne sais.
S’il fait jour.
S’il fait nuit.
S’il pleut, s’il fait soleil.

Seul.
Mon chagrin me tue.
Triste passé.
Présent d’enfer.
Aucun avenir.

Seul.
La surface me harcèle.
Perdu dans le béton gris.
Les émeutes me méprisent.
Les sirènes me rendent fou.

Seul.
Le parc est mon refuge.
Sans y trouver la quitude.
Aucun réconfort.
La crasse me colle à la peau.

Seul.
Personne ne m’adresse la parole.
Je me parle à moi-même.
Toujours d’accord.
Jamais en désaccord.

Seul.
Gâteux, je suis devenu.
Caché derrière une double personnalité.
Qui suis-je ?
Qui donc est cet autre en moi sans identité à qui, je converse?

 

3090 OVERIJSE (Belgica) le 18 octobre 2010.

 

Thierry MAFFEI.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.