LA FEMME IMAGINAIRE,

LA FEMME IMAGINAIRE,

Sous ton merveilleux manteau charnel se cache un cœur tendre.
Une superbe chevelure d’une légère couleur cuivre couvre ton doux visage.
Tes cheveux dévoilent juste une oreille.
Tes yeux verts m’interpellent, je lis dans le blanc de tes yeux.

Ton joli nez me rappelle Cléopâtre.
De ta fine bouche ressortent tes blanches dents et en résonne une bellissime voix.
La figure à peine arrondie garnit de légères taches de rousseur.
Ta jolie peau légèrement rose reflète toute la beauté de ton âme.

Tes mains délicates tendent les miennes, dénudant tes fins bras.
J’abaisse la tête et vois tes petits pieds peints d’un vernis qui me fait rêver.
À nouveau, relève mon crâne et découvre tes belles jambes.
Continue mon voyage tout le long de ton être.

Sous ta ravissante robe fleurie de mes yeux je te déshabille.
De ton décolleté, timidement, je me contente à idée de ton sein immaculé.
Ton corps ressemble au pays des mille collines.
Tu fais le désespoir de tous les peintres qui ne peuvent te modeler.

Mais ce n’est qu’une femme imaginaire que je me suis créée.
Cette femme, j’ai beau la chercher, elle n’existe pas.
C’est pourquoi je reste un homme seul.
M’imaginant toujours cette femme parfaite.

3090 OVERIJSE ( Belgica ) le dimanche 06 avril 2008.

 

 

Thierry MAFFEI.

P.S. À tous les hommes qui s’imaginent trouver la femme parfaite ; à force de vouloir faire la fine bouche, vous risquez de vous retrouver bien seul et finalement bien malheureux. Apprenez à l’aimer pour ce qu’elle est et pas pour ce que vous aimeriez ce qu’elle soit. C’est ainsi que vous allez vous compléter.

À toutes les femmes qui désirent plaire, gardez votre féminité. Méfiez-vous des beaux compliments et rappelez-vous la fable du renard et du corbeau. Soyez vêtu de sorte à lui laisser travailler son imagination sans rien lui dévoiler.
Si vous désirez le garder pour la vie, alors faites-le patienter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.