Déc 21

Le cougnou et le chocolat chaud

Le cougnou et le chocolat chaud

 

Sous le pont de Saint-Lazare, vis un vieil homme aux cheveux et barbes blanches.

Comme seul, meuble quelques cartons récupérés.

Un vieux chien blanc comme compagnon.

 Quelques péniches pour voisinage.

Des vieilles lanternes qui illuminent le vieux pont lui servent de lumière.

La mendicité est son gagne-pain.

 L’hiver qui vient de sonner, pendant que les rues sombrent enluminées de lumières festives.

Ce soir-là, attiré par le son des cloches, il se mélange dans la foule qui y court.

Apaiser par des chants d’une douce paix, finit par se fondre dans cette immense assemblée.

 Semblable à un conte de fées, il écoute les paroles qui lui remémorent sa petite enfance.

Après avoir reçu un baiser de paix, aspiré par la populace, il tend la main, sans vraiment comprendre de ce qu’il va recevoir.

Tout en regardant le petit enfant, qui comme lui n’avait pas grand-chose pour dormir.

 Après la cérémonie, pour la première fois de sa vie il se fait inviter à partager le cougnou et un chocolat chaud pour se réchauffer le cœur.

Même que ce soir-là, on lui dit joyeuses fêtes.

La nuit déjà bien entamée les portes se préparent à se refermer.

Une dernière fois, il va saluer le petit enfant, qui comme un frère lui tend les mains.

Un doux sourire sur le visage de Marie remémore sa douce maman, qu’il n’a jamais eue.

 Pour la première fois, il a le sentiment d’avoir un papa.

La fête se termine pour lui, il retourne sous son pont, près de ces péniches où son fidèle compagnon l’attend.

Depuis ce soir-là, rien ne sera plus jamais comme avant, il a enfin découvert un peu de chaleur humaine.

 

3090 OVERIJSE (Belgica), le dimanche 30 novembre 2014.

 

                             Thierry MAFFEI.

(2 commentaires)

  1. Le cougnou, je ne connais pas mais ce que je perçois ici est ta grande bonté d’âme.

    Un texte à lire et à relire. Bravo ! GUY

    1. Le cougnou est un pain au lait en forme de petit Jésus. Il est accompagné de raisins secs, ou de sucre ou de chocolat. La tradition veut qu’il se mange après la messe de minuit accompagné d’un chocolat chaud.

      De nos temps modernes, il se mange plutôt au petit déjeuner du jour de Noël.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

CommentLuv badge