thierry maffei

Né un beau matin d’automne de l’an 1954. Dans une petite ville de Flandre-Orientale au Royaume de Belgique. Facile de retrouver sur une carte, il suffit de suivre l’embouchure de la Dendre qui se jette dans l’Escaut. Termonde (DENDERMONDE) en latin Teneramonda est une ville qui se situe entre Gand, Anvers et Bruxelles. La ville même 10.000 âmes, 40.000 avec son arrondissement. Mon premier écrit date de l’an 2001 et s’intitule « À l’embouchure de ma rivière » après avoir diffusé mes poèmes sur divers site poétique, j’ai pris la résolution d’ouvrir mon propre blog dans l’espoir d’être plus visible, mais aussi mieux protéger. J’en profite aussi pour affiner mes écrits. Écrire, c’est une manière de dévoiler une partie de soi-même qui peut prendre forme de thérapie.

Articles les plus commentés

  1. PRIER : — 2 Commentaires
  2. Les trois rois — 2 Commentaires
  3. Le cougnou et le chocolat chaud — 2 Commentaires
  4. CYGNE: — 1 Commentaire
  5. LA GARE DES NEUF PROVINCES: — 1 Commentaire

Articles de cet auteur

CES FLEURS INCONNUES:

CES FLEURS INCONNUES:

 

Elles m’étaient étrangères.

Ces fleurs inconnues.

Pourtant ; elles étaient si séduisantes.

Elles portaient toute mon admiration.

 

Ce bleu si reposant.

Qu’elles éveillaient tous mes sens !

En commençant par les yeux.

Un tapis unicolore d’un horizon … Lisez la suite

PEU IMPORTE:

  

PEU IMPORTE:

Peu importe.

D’être largué au bord du chemin.

Elle accorde le plaisir de nourrir les oiseaux.

 

Peu importe.

De chuter, sur le sol pierreux.

La pluie viendra abreuver nos … Lisez la suite

UNE FEMME DANS LES BRAS:

Une femme dans les bras.

S’autoriser la différence.

En devenir elle.

 

Associer nos cœurs battants.

Mélanger nos parfums.

Se façonner d’elle.

 

Les paumes caressent les peaux.

Guide les corps enlacés.

Relaxe le couple décomplexer.

 

Permettre de se découvrir.

Au risque … Lisez la suite

LAISSE PASSER LE TEMPS:

 

 

Laissé passer le temps.

À oublier le temps qui s’évapore.

Sans avoir pris le temps de saisir le temps.

 

De peur de vivre le temps présent.

En vue du temps à venir.

Sans même avoir donné une existence au temps … Lisez la suite

TENERAMONDA

Teneramonda.

Terre, entourer d’eaux.

Les eaux traversent tes terres.

Matrice de ton essence.

 

Teneramonda.

De ta terre naissent tes sources.

Donne naissance aux ruisseaux qui ruissellent au-dessus de ta couche terrestre.

Jusqu’à se perdre dans ta rivière.

 

Teneramonda.… Lisez la suite

POUR LUI, COMME POUR ELLE :

Pour lui, comme pour elle, il vous a engendré.

Au commencement, il vous a désirés.

Pour que vous soyez.

Du sein de vos mères, il vous a embrasé de son souffle.

De ses mains, il vous façonne.

 

Pour lui, comme … Lisez la suite

LE TRISTE CLOWN:

Le voilà, le triste clown.

Assis dans sa loge.

Face à son miroir de maquillage.

Son visage éclairé.

 

Le voilà le triste clown.

Déjà à moitié vêtu.

Seul dans son logis.

Il se voit sur scène.

 

Le voilà le triste … Lisez la suite

VOUS

 

 

Vous,

qui avez laissé vos peaux au fond du puits.

Vos oblations auraient été vaines.

Si vos fidèles camarades ne vous commémorent.

 

Vous,

vos vies ne valaient pas bien cher.

Pourtant, c’était toute votre existence.

Qui permit … Lisez la suite

LA DEVANT TOI:

LA DEVANT TOI:

 

Là devant toi.

Sans mot dire.

Juste te contempler.

Et me laisser corriger.

Dans mon façonnement.

 

Là devant toi.

Loin des fracas du monde.

Être à ton écoute.

Comme tu me tends l’oreille.

Ephata.

 

Là devant toi.… Lisez la suite

L’HOMME SANS VISAGE:

L’HOMME SANS VISAGE:

 

Il n’avait pas de visage.

Pourtant, il manifestait de sa présence.

On n’était en mesure de le voir.

Puisqu’il n’avait pas de visage.

 

Il n’avait pas de visage.

Même le percevoir était chose impossible.

Cependant, on l’imaginait.… Lisez la suite