thierry maffei

Né un beau matin d’automne de l’an 1954. Dans une petite ville de Flandre-Orientale au Royaume de Belgique. Facile de retrouver sur une carte, il suffit de suivre l’embouchure de la Dendre qui se jette dans l’Escaut. Termonde (DENDERMONDE) en latin Teneramonda est une ville qui se situe entre Gand, Anvers et Bruxelles. La ville même 10.000 âmes, 40.000 avec son arrondissement. Mon premier écrit date de l’an 2001 et s’intitule « À l’embouchure de ma rivière » après avoir diffusé mes poèmes sur divers site poétique, j’ai pris la résolution d’ouvrir mon propre blog dans l’espoir d’être plus visible, mais aussi mieux protéger. J’en profite aussi pour affiner mes écrits. Écrire, c’est une manière de dévoiler une partie de soi-même qui peut prendre forme de thérapie.

Articles les plus commentés

  1. Les trois rois — 2 Commentaires
  2. PRIER : — 2 Commentaires
  3. Le cougnou et le chocolat chaud — 2 Commentaires
  4. LA GARE DES NEUF PROVINCES: — 1 Commentaire

Articles de cet auteur

LE BAL DES FLEURS SAUVAGES:

Pendant que l’aurore se lève.

Une nuée couvre les prés verts.

La rosée éveille les fleurs d’une nuit réparatrice.

Ciel bleu, se propose d’éclairer le pâturage qui s’offre comme salle de fête.

 

Une brise légère anime la danse de

Lisez la suite

PAGE BLANCHE:

Sur une page blanche.

J’ai posé une encre blanche.

De ma plume blanche.

 

La lumière blanche.

Illumine votre lecture dans le blanc de mes yeux.

Loge un clair-obscur à mes maux blanc.

 

L’ombre blanche.

Reflète la blancheur de ma dysfonction.… Lisez la suite

CYGNE:

Sur le pont, discrètement je me cache derrière l’osier pleureur.

Observant le cygne qui règne inlassablement sur son lac.

Passe son territoire en revue.

suivi de sa fidèle.

 

Imperméable d’un hiver qui s’éternise et d’un printemps qui se laisse désirer.Lisez la suite

INSTANT DE RELÂCHEMENT:

 

 

Les yeux fermés.
Sans rien apercevoir d’elle.
Je me laisse faire de ses doigts.
En toute transparence.

Par ses mains.
Je prends conscience de tout mon être.
Tel un instrument de musique.
Je me fais fasciner d’elle.

Suis-je argile ?… Lisez la suite

UN GÉRANIUM DÉLAISSÉ :

Un géranium délaissé.

Là, au bord de la forêt avoisinante.

Après un été florissant.

Il est vrai, il semblait s’éteindre.

L’automne le couvrit de ses feuilles mortes.

L’année s’écoula, une nouvelle fit son entrée.

Le tout entassé d’une couette hivernale.… Lisez la suite

HEUREUX :

Heureux.

Quand pauvre, je me reconnais.

M’enrichit, d’un plus démuni que moi.

Heureux.

D’adoucir le cœur endurci.

De celle qui n’a jamais connu la tendresse.

Heureux.

Des larmes de tristesses.

Qui se transforme en pleurs de joie.

Heureux.

D’un temps … Lisez la suite

RHODODENDRON REBELLE :

Un rhododendron a raté son éclosion.

Pendant que les rhododendrons fleurissaient.

Monsieur Rhododendron dormait.

Tous espéraient qu’il leur succède.

Mais non.

Monsieur Rhododendron resta planqué sous son feuillage bien douillet.

Pauvres rhododendrons.

Ils subissaient les bourdonnements des bourdons.

Ce Monsieur … Lisez la suite

LA TENDRESSE


La tendresse.

Un regard qui témoigne d’une existence.

Sans jugement, sans vouloir possédé.

Dans l’émerveillement de l’être.

 

La tendresse.

Tenir les mots valorisants.

Apaise, rassure.

Émerveillé d’une douce voix.

 

La tendresse.

Écouter avec empathie.

Telle une mélodie qui nous enchante.… Lisez la suite

PAYS IMAGINAIRE :

PAYS IMAGINAIRE :

Sous un ciel bleu provincial.

Une plume de flamant rose se perd sur ta pierre fragile.

Quelques mots d’un doux parfum y fleurissent.

Une multitude d’oiseaux les accompagnent d’une mélodie joyeuse.

Pendant que les papillons papillotent de … Lisez la suite

AU MILIEU DE LA VIGNE:

AU MILIEU DE LA VIGNE :

Pied de vigne.

Enraciné dans une terre aride.

Au milieu des coteaux.

Entouré des eaux qui coulent à flots.

Les racines creusent au plus profond.

Aspire l’or bleu purifié vers ton cep.

Bois tortueux témoin … Lisez la suite