JOLIE TULIPE.

JOLIE TULIPE.

Jolie tulipe.
Sous ton élégante robe de printemps, tu jalouses les plus belles Princesses.
Serais-tu une extraterrestre sous ton adorable corps vert ?
Ta toilette, tantôt rouge, tantôt rose, blanche ou bicolore, font rêver toutes les fleurs.

Ta tenue déflore à peine tes genoux.
Mettant tes ravissantes jambes tout en valeur.
Ton délicieux corsage me fait fantasmer.
Ni blonde ni brune ; c’est ainsi que je te désire.

À tout moment soldate, comme une danseuse des folies-bergères.
Qu’il pleuve ou qu’il fasse soleil, tu restes imperméable.
Sous une brise printanière, tu danses une valse, un slow ou un tango.
Toujours un corps à corps avec tes demoiselles qui t’entoure.

Ton feuillage me tend les mains.
M’invite à une danse intime.
Tes bras dénudés me tiennent par la taille.
L’envie de te cueillir pour te voir dans un tulipier ne me résiste.

Je t’aime trop quand tu gambilles tout en rond faisant vaguer ton gracieux vêtement de soie.
Ton parfum exalte mes années juvéniles.
Tombe ta deuxième peau sur le sol encore tout propre.
Je demeure là tout émerveillé ne sachant quoi dire.

Ton enveloppe corporelle nue se dessèche.
Ne sachant pas très bien quoi interpréter.
Tu te pointes.
Laissant ta place à une autre dame habillée, d’un accoutrement d’été.

3090 OVERIJSE (Belgica) le dimanche 20 janvier 2008.

Thierry MAFFEI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.