FLANDRE CHÉRIE :

Flandre chérie, toi que j’aime.

Sans être certain que tu m’apprécies.

Pourtant, de l’amour, tu m’en as donné.

Comme de l’affection, tu en as reçu.

 

Du bas de ta tour des comtes, j’admire ton ciel variant.

Fièrement, le soleil reflète l’ombre de ton lion sur tes terres flamandes.

Selon l’envie du vent, tu danses joliment à la vue du monde.

Avec la bénédiction des cieux.

 

Au sommet de ton mât, tu flottes librement.

Par la silhouette de ton oeil perçant, tu es ambassadeur de ta terre et ta culture.

Terre fertile, malgré les caprices du temps.

Flandre chérie, docile tu l’es sous ta posture majestueuse.

 

Tes vieilles pierres nous font voyager dans le temps.

Parfois, plus que millénaire.

Pas une ville ne manque une page de ton histoire.

Du haut de ton château, ton drapeau veille dignement sur ton territoire et ton identité.

 

Flandre chérie, toi que j’adore.

J’ignore si c’est réciproque.

Je voulais te rendre cet hommage.

Malgré les combats qui nous séparent.

 

Accepte de rester ensemble.

A l’opposé de nos divergences.

C’est en unissant nos forces.

Que nous nous découvrirons mutuellement.

 

En devenir modèle pour l’Europe.

Avec comme seule ambition.

Apporter son édifice.

A un monde plus équitable.

 

 

1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE (belgica), le samedi 28 novembre 2020.

www.lemmiath.com

 

 

Thierry MAFFEI.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.