Tag: ciel

AU CŒUR DE L’AUTOMNE :

AU CŒUR DE L’AUTOMNE :

Au cœur de l’automne.
Héritage d’une année fructueuse amassée.
Un ciel bleu illumine le décor.
Sous la complicité des couleurs automnales.
Quant aux dernières fleurs, elles peinent à contraster.

Au cœur de l’automne.
Plaisir insuffisant.… Lisez la suite

SUR TES RIVAGES :

SUR TES RIVAGES :

 

Sur tes rivages, nous nous laissons happer par tes vagues.
Pendant que tes vagues nous couvrent par les pieds.
Tes vagues nous incitent de sauté par dessus de tes vagues.
Continuent leurs chemins, tes vagues … Lisez la suite

LA VERDIERE :

LA VERDIERE :

Il pleut cette nuit sur la verdière.
L’obscurité s’assombrit par l’absence d’étoile.
Même le hibou veille sous un silence absolu.
En toute discrétion ; l’âme telle une colombe se fait toute légère.

Au lever du jour à … Lisez la suite

PETITE PRINCESSE :

PETITE PRINCESSE :

 

Le printemps toujours présent.
L’été à proximité.
Le temps, celui d’un jour d’automne.

C’est sous ce paysage des quatre saisons.
Que deux jeunes gens se promenaient.
Sous l’horizon d’un champ de choux qui se contrastait dans … Lisez la suite

VUE DU LION DE FLANDRE :

VUE DU LION DE FLANDRE :

 

Marie,
De loin, je te visualise sans te voir.
Du haut de ta tour, tu protèges.
Ton diocèse par l’autorité du serviteur.

Qu’il fasse jour, qu’il fasse nuit.
Ton cœur d’or.
Resplendis sur … Lisez la suite

JOURNÉE DE SOLEIL :

JOURNÉE DE SOLEIL :

L’aurore, quand tu te réveilles.
Là, au loin, dans l’inaccessible horizon, tu sors de ta nuée.
Le bleu céleste encore noir commence à rougir.
Le coq, qui en premier t’aperçoit, se met en garde-à-vous et lance … Lisez la suite

JE MARCHAI À SES CÔTÉS :

JE MARCHAI À SES CÔTÉS :

Je marchai à ses côtés, sans savoir qu’il était poète.
Il était partout à mes côtés, sans mot dire.
Oui, mais il me faisait voir les choses.
Chaque jour, en toutes saisons ; quel … Lisez la suite

FLEURS IMPÉRIALES :

FLEURS IMPÉRIALES :

L’automne déjà bien entamé.
Le combat entre l’été et l’hiver est ouvert.
En ces premières heures de novembre, une nuée couvre le cimetière.

Un épais brouillard camoufle le denier feuillage vert.
À petits pas, j’avance, secouant les … Lisez la suite

L’AUTRE ÉTOILE :

L’AUTRE ÉTOILE :

Au lever du jour à l’heure où les étoiles s’effacent.
Timidement, la lune tente de se maintenir ; face au soleil levant.
Ce dernier nous indique le ciel du pays au soleil levant.

Sous le décor d’une … Lisez la suite

LARMES D’UNE VIE :

LARMES D’UNE VIE :

Seul, dans son coin perdu, il retient ses larmes.
Voici qu’une première s’échappe de son œil.
Elle ressemble à une source qui ne peut s’abstenir.

Tel un vase qui ne peut recevoir plus d’eau.
De ce … Lisez la suite