Une feuille noircie

Une feuille noircie

Un vieux hibou devant une fenêtre ouverte sur le monde.
Le clair de lune entourée d’un ciel étoilé comme seule lumière.
Jouissant d’une clarté intérieure qui lui sert d’abat-jour.
Accrocher à sa chaise l’oiseau nocturne encore à … Lisez la suite

Les trois rois

Les trois rois

C’était un roi, on ignore de quel pays il venait.
Certains disent que c’était le berceau de l’humanité.
C’était le pays des noirs.

Il y avait un autre roi, personne ne sait d’où il était parti
Venait-il … Lisez la suite

L’omega et l’alpha

L’omega et l’alpha

Pour toi, le temps n’existe plus.
Plus d’Oméga, plus d’Alpha.
Plus de peine, plus de souffrance.
Plus que joie, plus que bonheur.

En ce soir de la Saint-Sylvestre où les palais se régalaient.
En sa présence, toi, … Lisez la suite

Petits oiseaux devenus grands

Petit poème dédié à mes deux enfants, si différents, mais que j’aime chacun selon sa différence. Je sais combien vous souffrez tous les deux de l’absence de votre maman, mais le temps est venu que vous soyez chacun vous même

Lisez la suite

Le cougnou et le chocolat chaud

Le cougnou et le chocolat chaud

 

Sous le pont de Saint-Lazare, vis un vieil homme aux cheveux et barbes blanches.

Comme seul, meuble quelques cartons récupérés.

Un vieux chien blanc comme compagnon.

 Quelques péniches pour voisinage.

Des vieilles lanternes … Lisez la suite

L’Amaryllis

L’amaryllis

 

Scellé au ceint de ton bulbe.

Telle une mère qui attend son enfant.

Comme un père attentif, les yeux fixés, attendant ton éclosion.

Patience, patience, ainsi sera ma devise.

Observant une première ouverture, semblable, dune douce naissance.

 

Au … Lisez la suite

Pourquoi être triste ?

Petit hommage pour la Reine Fabiola, veuve du défunt Roi Baudouin I. Cinquième Roi des Belges.

Pourquoi être triste ?

Pourquoi être triste ?
Quand tous  savons très bien.
Que cinq anges attendent depuis si longtemps.
Pouvoir enfin serrer leur … Lisez la suite

Décembre

Décembre

L’été, bien loin de nous.
Désormais, les nuits domine le jour.
La terre, s’est offert une toilette d’hiver.
Telle une mère nourricière veille sur nous.

L’automne touche à sa fin.
Les feuilles mortes couvrent le sol protégeant ce qui … Lisez la suite

L’ombre et le soleil

L’ombre et le soleil

 

Seul sur le chemin des premiers jours d’automne.

Les feuilles encore vertes et le ciel bleu.

Les dernières roses résistent.

Les dahlias me font oublier que l’automne est bien là.

Pendant que les asters m’appellent … Lisez la suite

À l’embouchure de ma rivière

C’est en allant sur la tombe d’Émile VERHAEREN que j’ai reçu l’inspiration de ce premier poème.
Moi-même, originaire de la ville de Termonde (Dendermonde) la ville la plus proche du petit village d’Émile VERHAEREN). Ce poème raconte mes balades, mais … Lisez la suite