thierry maffei

Né un beau matin d’automne de l’an 1954. Dans une petite ville de Flandre-Orientale au Royaume de Belgique. Facile de retrouver sur une carte, il suffit de suivre l’embouchure de la Dendre qui se jette dans l’Escaut. Termonde (DENDERMONDE) en latin Teneramonda est une ville qui se situe entre Gand, Anvers et Bruxelles. La ville même 10.000 âmes, 40.000 avec son arrondissement. Mon premier écrit date de l’an 2001 et s’intitule « À l’embouchure de ma rivière » après avoir diffusé mes poèmes sur divers site poétique, j’ai pris la résolution d’ouvrir mon propre blog dans l’espoir d’être plus visible, mais aussi mieux protéger. J’en profite aussi pour affiner mes écrits. Écrire, c’est une manière de dévoiler une partie de soi-même qui peut prendre forme de thérapie.

Posts les plus commentés

  1. Les trois rois — (2 commentaires)
  2. Le cougnou et le chocolat chaud — (2 commentaires)
  3. LA GARE DES NEUF PROVINCES: — (1 commentaire)

Author's posts

Mai 23

LA DERNIÈRE FEUILLE :

LA DERNIÈRE FEUILLE :

Merci à toi petite feuille.
Elles m’ont toutes déserté.
Après avoir régulé ma transpiration d’un été chaud.
Toi tu es là toute sèche sur ma branche nue.
Au pied de mon arbre, elles ne sont que … Lisez la suite

Avr 29

DANS MON JARDIN :

DANS MON JARDIN :

Dans mon jardin, une plume s’est perdue.
Je l’ai ramassé et elle m’a caressé la peau.
Dieu que c’était divin.
Toute la journée, elle m’a accompagné sans me lâcher.
Le soir venu, avant le coucher, elle … Lisez la suite

Avr 21

INSPIRATION :

INSPIRATION :

Inspriration, quand je te tiens.
Je te grave dans ma mémoire.
Pense te tenir.
Alors que toi tu me lâches.

Inspiration, quand je te tiens.
Je prends ma feuille et mon crayon.
Pour te dessiner sur ma page.… Lisez la suite

Avr 17

CE MATIN-LÀ :

CE MATIN-LÀ :

Ce matin-là.
Premier jour de la semaine.
La journée à peine perceptible.
Premier dimanche d’une lune printanière.

Une nuée rend la vision floue.
Les entrailles de la Terre tremblent.
Un ange efface définitivement la nuit.
La pierre … Lisez la suite

Avr 08

ELLE A OSÉ AIMER :

ELLE A OSÉ AIMER :

Elle a osé aimer.
Reçois la chair de sa chair.
Jusqu’a s’oublier.
À faire plus qu’un seul.
Au sacrifice de sa virginité.

Elle a osé aimer.
Partager le plaisir d’être qu’un seul corps.
Devenir l’autre.… Lisez la suite

Avr 03

JOURNÉE DE SOLEIL :

JOURNÉE DE SOLEIL :

L’aurore, quand tu te réveilles.
Là, au loin, dans l’inaccessible horizon, tu sors de ta nuée.
Le bleu céleste encore noir commence à rougir.
Le coq, qui en premier t’aperçoit, se met en garde-à-vous et lance … Lisez la suite

Mar 29

LA GARE DE CHOCOLAT :

LA GARE DE CHOCOLAT :

En ce temps-là.
Les voyageurs venaient de Paris.
Aiguillés vers le terminus.
Le convoi n’allait pas plus loin.

C’était au temps du train à vapeur.
La tour des pensions n’existait pas.
Les gens ne s’imaginaient … Lisez la suite

Mar 25

J’AIMERAI :

J’AIMERAI :

J’aimerais.
J’aimerais que tu me dessines mes mots.
S’il te plaît, toi l’artiste donnes formes à mes mots.
Pour donner un sens à mes mots.

J’aimerais.
J’aimerais que tu peignes mes mots.
S’il te plaît, toi l’artiste donnes … Lisez la suite

Mar 19

EMMÈNE-MOI:

EMMÈNE-MOI:

Emmène-moi.
Là-bas.
À l’égard.
Sur la haute montagne.

Plus près de toi.
Dans ton intimité.
Sois ma lumière.
Révèle – toi.

Resplendit ta blancheur.
Délie ma langue.
Louange à toi.
Ton serviteur écoute.

Ton Père me rassure.
Me couvre … Lisez la suite

Mar 15

LIBELLULE :

LIBELLULE :

En quittant son chemin, une libellule a perdu son chemin.
Joignant mon chemin, la libellule prit mon chemin.
Libellule m’interpelle ; me demande si je n’ai pas vu son chemin.
À mon tour, je demande à libellule, où … Lisez la suite